L’histoire de Spain : plus belle que la légende ?

C’est un bien beau cadeau que nous fait le père Josh Haden en nous proposant pour les fêtes le premier volet d’une série de compilations au contenu 100% inédit retraçant l’histoire de Spain de ses débuts en 1993, soit deux ans avant son chef-d’oeuvre introductif The Blue Moods Of Spain,jusqu’à sa mise en sommeil provisoire en 2001.

Blue Moods Of Spain : A History, Pt. 1en libre écoute depuis le 7 décembre sur bandcamp, nous propose ainsi 13 morceaux antérieurs au premier opus de la formation et laissés pendant plus de 15 ans à l’état de démos sur leurs cassettes d’époque... mais quelles démos !

L’occasion de constater à quel point la folk neurasthénique de Spain, dans son line-up historique ou non, demeure sans équivalent à l’heure actuelle, d’autant qu’avec ces morceaux livrés à l’état brut c’est une facette du groupe plus minimaliste que jamais qui se révèle à nous : des complaintes d’outre-tombe à la reverb’ fantomatique qui doivent finalement moins au jazz et au gospel dont l’influence allait se révéler prépondérante surThe Blue Moods Of Spain qu’aux premières amours punk et DIY d’un Josh Haden plus majestueux que jamais dans ce linceul de dépouillement spleenétique (un inédit tardif de sa précédente formation Treacherous Jaywalkers, auteur en 88 d’un album sur le label SST des Black FlagMinutemenHüsker Dü et autres Bad Brains, figurant justement au tracklisting).

Disponible par l’intermédiaire des plateformes digitales habituelles, il faudra néanmoins passer par l’achat numérique via bandcamp exclusivement pour pouvoir télécharger le pdf de 20 pages accompagnant l’album, et présentant paroles, photos d’archives, descriptions des chansons et autres notes personnelles de Josh Haden. Sachant que les bénéfices de son label Diamond Soul Recordings iront en intégralité aux futurs projet du Californien et de la nouvelle incarnation de Spain en tête desquels le tant espéré nouvel opus du groupe à paraître dans le courant de l’année prochaine (précédé début 2010 par le prometteur double single I’m Still Free /Hang Your Head Down Low en écoute sur myspace), on ne pourra que se réjouir de la sortie d’ici le printemps 2011 d’une deuxième compilation centrée cette fois sur les quelques mois ayant précédé l’enregistrement de The Blue Moods Of Spain.

De quoi déclencher chez les nostalgiques de cette époque bénie de l’indie rock un niveau d’excitation inversement proportionnel à celui que véhicule généralement la musique de Spain !

RabbitInYourHeadlights