Spain - The Soul Of Spain

 

 

Le nom de Spain était, on le pensait, à ranger définitivement au rayon des souvenirs. De bons souvenirs, datant de 1995 et de leur album “The Blue Moods of Spain”, aujourd’hui encore considéré comme une référence en matière de slowcore bluesy, pièce maîtresse d’une discographie riche de 2 autres albums pas forcément au niveau. L’annonce de leur retour pouvait donc laisser augurer du pire comme du meilleur, les multiples come-back ces dernières années de vieilles gloires des 90′s sont là pour en témoigner.

Avec “The Soul of Spain”, on a heureusement droit au bon côté des reformations (quel terme horrible), celui d’évoluer en terrain mélodique connu, de retrouver un ami perdu de vue depuis longtemps en ayant l’impression que c’était hier (le spleen langoureux de Only One et Falling porté par la voix chaude Josh Haden). Malgré ces ressemblances, la force de cet album est de ne pas tomber dans le « syndrome de la photocopieuse ». Le slowcore de I Love You se marrie donc remarquablement bien avec des titres plus enlevés voire rock US (Because Your Love et Miracle Man) et d’autres aux accents trip-hop/electronica (I’m Still Free).

Sans atteindre les sommets de spleen de “The Blue Moods of Spain”, ce quatrième album de Josh Haden & co possède suffisamment d’atouts dans sa manche pour qu’on revienne faire un tour du côté de chez Spain.

 

 

Christophe